Martin Grandbarbe répond aux questions de Colorfulminis

Mort-vivants et spectres peints par Martin. Admirez cet effet fluorescent !

Après les interviews de Rémy Tremblay et de Sylvain Quirion, c’est maintenant Martin Grandbarbe qui répond à nos questions ! Et cette fois-ci, j’ai laissé la main aux membres du forum pour poser les questions ! C’est parti pour un entretien exclusif, rien que pour vous !

Martin est un peintre de figurine renommé sur la scène internationnale, notamment pour sa peinture « officielle » des figurines du jeu Conan de Monolith (mais pas que !).

Des soeurs de bataille, peintes par Martin.

DiceRoller : Bonjour Martin, et merci d’accepter ce petit jeu de questions/réponses pour colorfulminis.com ! Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Martin Grandbarbe : Je suis tombé dans la figurine à l’âge de 11 ans pour ne plus jamais en sortir. D’abord avec GW puis Rackham qui me fascina par son univers et ses peintures, et c’est là que commença mon obsession pour la peinture jusqu’à finir peintre studio chez eux en 2002.

Ensuite j’ai bossé pour quelques boîtes en free-lance et aujourd’hui je bosse principalement pour Monolith, Mythic Games et de temps en temps pour mon pote Stéphane Simon et sa gamme Simonminiatures.

DR : Est-ce que tu joues et si oui, depuis combien de temps ?

MG : J’ai beaucoup joué à Necromunda et Confrontation dans ma jeunesse. Depuis 3 ans je me concentre sur mes figs de jeux quand je peux en concentrant mes efforts sur 40k, AoS, DUST et aussi Conan.

DR : Tu travailles dans l’industrie des jeux depuis combien de temps ? Avec Monolith c’est bien cela ?

MG : J’ai commencé il y a 15 ans chez Rackham, ensuite un peu pour Asmodée avec Helldorado, Smartmax, Confrontation par CMON, Thirdman Studio, Mierce Miniatures, Simonminiatures et maintenant Monolith me monopolise pas mal en plus de Mythic Games.

DR : As-tu suivi une formation particulière (artistique) ?

MG : Aucune ! J’ai bossé comme un forcené pour comprendre la peinture de fig et Rackham a évidemment été très formateur et qui a fait ce que je suis.

DR : Comment en es-tu arrivé à travailler dans ce domaine ?

MG : La prise de contact sur les salons, j’allais à la rencontre des peintres Rackham en leur demandant ce qui allait ou non et je revenais boosté de conseils que j’appliquais jusqu’au jour ou ils m’ont proposé de faire un test chez eux.

DR : Peux-t-on faire appel à toi pour peindre des commissions, et si oui, quel est l’ordre de grandeur des tarifs ?

MG : Non car je ne bosse que pour du pro et je n’ai plus le temps car ce sont toujours de grosses commandes liées aux Kickstarters donc à chaque fois entre 50 et 100 figs, ce qui me prend un temps considérable. Mon tarif de base pour ce genre de peinture est du 250 euros pièce pour un piéton mais j’ai déjà fait de la commande particulier à 30 euros la fig pour le jeu.

Mort-vivants et spectres peints par Martin. Admirez cet effet fluorescent !

Questions des membres du forum

DR : Merci pour cette intro, maintenant je passe la main aux membres du forum Colorfulminis pour leur questions !

Meroutback : On voit dans la vidéo où tu peint Conan que tu utilises une palette sèche, qui a déjà beaucoup servi. Tu n’utilises jamais de palette humide ? Peux-tu nous expliquer les raisons de ce choix ? La superposition de couleurs sur une palette sèche ne te gêne pas ?

MG : La palette sèche est une habitude et la palette humide ne correspond pas à la peinture que je fais, soit des grosses mares de flottes pour les glacis. Je n’arrive pas à contrôler ma dilution sur les palettes humides, ce qui me gène beaucoup. Non, la superposition ne me gène pas je connais mes couleurs et mes mélanges par coeur.

En général une palette dure longtemps et termine très épaisse ! Il est important de trouver ce qui correspond le mieux à son style de peinture.

Meroutback : Utilises-tu les lavis prêts à l’emploi tels que les « Tone » d’Army Painter ou les « Shade » de Games Workshop ?

MG : Oui bien sûr, c’est super utile même si c’est un peu trop mate.

Meroutback : As-tu prévu de faire d’autres vidéos de tuto de peintures ? Si oui, sur quels thèmes ?

MG : Pas pour le moment, c’était plutôt exceptionnel, mes commandes me prennent tout mon temps et je bosse en général sur des projets que je ne peux pas montrer. De plus, il y a suffisamment de vidéos et je ne vois pas ce que j’apporterais en plus.

Meroutback : Quels sont tes projets en cours (si tu peux les dévoiler) ?

MG : Actuellement je bosse sur Batman the Boardgame par Monolith et non, désolé je ne peux vous dévoiler ce que je peins car je n’ai pas le droit. Il faudra aller sur la page Facebook du jeu ou celle de Monolith pour voir ce qui a déjà été dévoilé.

Meroutback : Si tu devais emmener une figurine à peindre pendant des congés, ça serait laquelle ?

MG : Bonne question ! Je pense que ce serait une de mes armées mais laquelle ? Je ne sais pas ou peut être de mes Morts Vivants pour AoS car c’est ce qui me monopolise le plus en ce moment.

LePeintreGaucher : Si tu partais de zéro, mais avec ta connaissance actuelle, quelle(s) chose(s) ferais tu différemment (techniques? Erreurs? Autres?)

MG : Difficile de répondre car en peinture de figs on se construit avec l’expérience. Honnêtement je ne sais pas ou alors je suivrais peut être plus l’évolution des médias qui ont beaucoup changés en 15 ans.

LPG : Penses tu qu’il faille absolument un matos ‘de pro’ pour bien débuter ?

MG : Je pense qu’il faut investir dans du bon matos car si on a pas les bons outils pour travailler alors on se donne des difficultés pour progresser.

LPG : À ton avis, pour progresser, faut-il peindre beaucoup de figs identiques (troupes, armées, etc) rapidement ou plutôt prendre son temps avec des figs ‘uniques’ (héros, monstres,…) ?

MG : Il faut faire de tout, du petit, du gros, de l’unité, du fantasy, de la SF, du buste, etc… Plus on peint, plus on comprend des choses et surtout, le point le plus important est de finir ses figs et ne pas avoir peur d’expérimenter.

Rater ce n’est pas grave, on apprend quoi qu’il se passe, il faut prendre sa fig, des peintures et hop, on fini et on passe à la suivanteC’est la meilleure façon de progresser.

Décaper dix fois sa fig et la recommencer sans fin est la pire chose à faire.

C’est une discipline un peu frustrante car on veut faire comme les images mais la progression peut être longue. Avoir peur d’un bout de plastique/résine/métal ne sert à rien non plus.

LPG : La théorie des couleurs est elle importante, voire obligatoire lorsqu’on veut progresser ?

MG : Oui, au bout d’un moment c’est important d’accorder de l’importance aux codes couleurs pour éviter certaines erreurs. Une figurine doit être lisible à la fin.

LPG : Quelle est l’idée communément admise par les débutants qui s’avère complètement fausse / à éviter ?

MG : La peur de ne pas réussir à peindre sa figurine. Il suffit d’y aller et de se faire plaisir avant tout, c’est le plus important. C’est un hobby pas un concours.

LPG : Combien de fois as tu bu ton pot de rinçage ou rincé ton pinceau dans ton thé/café/jus de fruit/autre boisson à boire ?

MG : Jamais ! Par contre mettant parfois le pinceau à la bouche pour refaire la pointe, il m’est arrivé de ne pas avoir assez rincé mon pinceau et d’avoir de mauvaises surprises. Notamment avec les encres qui sont infectes !!

un Ork, peint par Martin.

Le Concours DiceRoller1K

Pour terminer cette interview, peux-tu nous donner ton top-5 sur le concours de peinture organisé sur DiceRoller TV en début d’année : DiceRoller1K. Peux-tu commenter certaines des réalisations qui te plaisent, et nous expliquer pourquoi ?

Alors, je ne suis pas fan des tops, tout comme le trip « concours », il faut avant tout peindre pour soi et pas pour les autres même si le côté positif c’est la rencontre et l’émulation que ça provoque. Le reste est très subjectif au final.

Dans l’ordre de numérotation du site, voici ce que je retiens :

Le Slaughterpriest de Vorénus64 pour sa chouette peinture et la sobriété de la pièce qui la rend très lisible. Le peau à l’air bien réussi aussi.

Le Slambo de Ravenor qui marche bien aussi dans un schéma classique, de plus la peinture est soignée et très propre. Le rouge des yeux qui fait écho au sang sur les haches est bien vu aussi.

Le Slaughterpriest de Darius est super aussi, la peinture est clean avec de beaux dégradés et le bleu de la lame apporte un contraste frappant avec le reste de la fig.

Le nain Heroquest de Mr K qui a une bonne gueule et est bien lisible aussi. Pis bon la nostalgie tout ça tout ça, me rappel mon tueur Nain Vagh Hinnal quand je jouais avec mes potes à l’époque ^^….

Pour finir

DR : Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à cet entretien ! As-tu un dernier mot à échanger avec les lecteurs de colorfulminis ?

MG : Merci à vous pour vos questions et votre intérêt en espérant que mes réponses vous plaisent !

Ne vous découragez jamais pour la peinture, gardez ça en hobby et plaisir avant tout. En moments fun et d’échanges avec vos potes.

La progression est plus ou moins longue en fonction des personnes, chacun trouvera sa voie et ses raisons pour avancer. Je le répète mais n’ayez pas peur et jetez vous dans la gueule du loup, l’expérimentation et se challenger est ce qu’il y a de meilleur pour avancer, rater, se tromper c’est pas grave. et… finissez vos figs !

Au plaisir et bon courage :)

(Vu 293 fois, dont 1 aujourd'hui)
À propos de DiceRoller 219 Articles
Passionné de jeux de figurines depuis... trop longtemps ! Initié par HeroQuest, Space Crusade et les livres dont vous êtes le héros, je suis dans mon élément avec des pinceaux dans les mains, ou des dés ! Fondateur du blog ColorfulMinis et hôte de la chaîne YouTube DiceRoller TV. Le jeu qui me défini : Space Hulk.

5 commentaires sur Martin Grandbarbe répond aux questions de Colorfulminis

  1. Un très grand merci à Dice pour cette interview, et à Martin Grandbarbe pour avoir pris le temps de répondre à toutes ces questions….
    Quel peintre exceptionnel: les Spectres sont tout simplement magnifiques….
    La figurine Orc à l’ancienne….J’adore…..

    On a quand même des très très bons peintres français…..
    Et ça fait vraiment plaisir de voir qu’ils sont abordables et qu’ils prennent le temps pour la communauté… ;)

    Si je devais garder qu’une phrase:

    « -Ne vous découragez jamais pour la peinture, gardez ça en hobby et plaisir avant tout. En moments fun et d’échanges avec vos potes. »

    Merci Martin …..

  2. Un grand Merci à MONSIEUR Grandbarbe et Dice roller pour cet article !
    Et quel honneur ! Merci pour cette aimable critique, ça motive.

Laisser un commentaire