Organiseur d’atelier : Des tiroirs et un dérouleur d’essuie-tout

Entre 2 séances de peinture, je poursuis la construction de mon organiseur d’atelier. Cette fois, je me suis occupé des tiroirs et du dérouleur de papier essuie-tout.

Des tiroirs en carton-plume

les étapes de construction des tiroirs

J’ai voulu créer un bon nombre de tiroirs dans l’atelier pour pouvoir ranger correctement mes différents pots de peinture et d’autres outils.

J’avais construit un prototype pour vérifier si l’usage était correct. J’ai déduit de ce premier essai qu’il fallait faire des tiroirs moins large mais en plus grand nombre. Je suis donc passé de 3 larges tiroirs à 6 petits.

J’ai utilisé du carton-plume noir (le blanc est trop lisse) que j’ai collé avec un pistolet à colle chaude. La colle à bois fonctionne aussi mais prend un peu plus de temps à sécher et nécessite donc l’emploi de petites aiguilles pour maintenir les pièces en place.

La photo ci-dessus vous montre les différentes étapes que j’ai suivie : on découpe toutes les pièces (ne pas oublier une encoche sur la face avant pour pouvoir tirer le tiroir), on colle la façade sur la base, ensuite les flancs, et enfin le fond du tiroir.

Pour les tiroirs à pots de peinture, j’ai placé sur les façades des étiquettes avec les teintes contenues dans le tiroir, dans le même ordre que le contenu afin de retrouver rapidement la teinte que l’on souhaite. J’avais prévu 4 pots sur 3 en profondeurs mais au final j’ai pu en mettre sur 4 longueurs soit 4×4.

Les tiroirs sont terminés (et remplis)

Le dérouleur de papier essuie-tout

Les étapes de fabrication du dérouleur

La fabrication du dérouleur est assez simple. J’ai commencé par découper un morceau de tasseau de 14 cm de long dans lequel j’ai percé un trou de diamètre 16mm à 7cm de chaque bord (au milieu en clair).

J’ai ensuite découpé en 2 parties ce morceau et les ai collés de chaque côté de l’emplacement comme montré sur la photo de droite.

J’ai ensuite coupé un profilé rond en plastique à la bonne longueur (acheté dans une grande-surface de bricolage) et le tour est joué.

(Vu 186 fois, dont 1 aujourd'hui)
À propos de Bertrand Desson 14 Articles
Commencé le hobby à la fac puis en pause pendant de nombreuses années, j'ai replongé avec Warmachine pour ensuite me recentrer sur les jeux de plateaux avec figurines (Silver Tower, Assaut sur l'empire, Descent...). Le jeu qui me définit : Descent

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire