Soutenir Colorfulminis

Comment peindre Seli de Zombicide Green Horde

SAMSUNG CSC

Voici comment j’ai peint Seli, une des six survivants de la boîte de base de Zombicide Green Horde. J’ai pris des photos à chaque étape clef, voici un pas à pas pour vous guider dans le process.

Inspiration

Rien d’original ici, comme toujours je cherche à me rapprocher le plus possible de l’artwork du jeu. D’une part ça permet de faciliter le répérage des figurines lors de la partie, et c’est d’autre part une bonne occasion pour s’entraîner à reproduire les couleurs (exercice non négligeable pour développer « l’oeil du peintre » !)

Artwork de Seli, CMON

Zombicide Green Horde est un jeu de CMON et Guillotine Games, vous pouvez l’acheter chez Philibert pour 89,90 euros.

On note comme défis intéressants ici, notamment les peinture de guerre (sous les yeux et sur le haut des hanches. Ca ne sera pas forcément évident à rendre sur le visage, il faudra être très délicat, mais ça peut faire une vraie différence.

J’aime aussi l’idée de la chevelure orange feu, les ombres tirent vers le bordeau, et les éclaircis vers un orange clair.

La peau est aussi très claire, et évoque une peau blanchâtre, qui jurera parfaitement avec la chevelure de feu de cette elfe (notez les oreilles qui pointent !).

Enfin, les bijoux vert brillants seront intéressant pour amener un contraste très fort avec les cheveux (encore !) et pourront être l’occasion de tester des encres à paillettes pour apporter un aspect « bijou ».

Allez, on prend les pinceaux.

Rendu final

Sous couche et premières couleurs

La figurine a été sous-couchée en Chaos Black (la sous-couche magique qui ne rate jamais), puis j’ai pulvérisé en zénithal du Corax White, pour faire un pré-ombrage. Ainsi, les parties les plus exposées à la lumière du dessus sont grises.

Peau et cheveux

Je comence spontanément par sa peau, en appliquant un mélange de Kislev Flesh et de White Scar (2 pour 1 environ), afin d’avoir une couleur de peau très claire. La peinture est fortement diluée à l’eau et j’applique patiemment plusieurs couches successives (je pense en avoir mis pas moins de cinq pour pouvoir recouvrir parfaitement la sous-couche noire). Attention à bien attendre que chaque couche soit sèche avant d’appliquer la suivante.

Je procède ensuite de même en appliquant un Wild Rider Red sur les cheveux, trois ou quatre couches diluées pour avoir un orange bien éclatant.

Premières étapes : couleurs de base sur la peau, les cheveux et le torse.

Le collier est peint en vert puis éclairci avec des pointes de Moot Green et enfin, avec quelque touches d’encre à paillette Genesis Green, de la gamme Daller Rowney.

Je me sers de cette gamme d’encre pour réaliser les bijoux et les gemmes, et je procède ainsi : je commence par peindre de manière classique l’élément, en l’éclaircissant jusqu’au blanc. Le but est d’avoir un contraste aussi fort que possible. Une fois satisfait, j’applique des petites touches d’encre sur les parties les plus claires de l’élément. L’encre va teinter en transparence et apporter un aspect scintillant, ça marche vraiment bien sur les petits objets et c’est très facile.

J’ai d’ailleurs réalisé les trois gemmes en bandoulière de la même manière (en utilisant d’autres teintes, mais en suivant exactement la même approche).

Les cheveux vont être ombrés au pinceau avec du Carroburg Crimson (le bordeau sera idéal pour des ombres douces sur cette couleur orange). J’écairclis encuiste les mèches en ajoutant des touches de Fire Dragon Bright dans ma couleur de base.

Mylène ? Mylène !!

J’aurais pu rester sur du noir pour les vêtements, et comme on le voit sur la photo ci-dessus, ça donne un rendu très … Mylène Farmer ! Mais j’avais envie de rester proche de l’illustration originale. Cela dit, traiter ses cuissardes comme du cuir noir doit rendre pas mal non plus.

Vêtements et épée

Pour suivre l’illustration, je pars sur une tunique en tissu mauve, supposément élastique et assez fin. J’applique donc du Slaanesh Grey, que j’ombre ensuite avec un lavis de Carroburg Crimson mélangé à du Lahmian Medium (50/50). Je texture ensuite les collants avec des fins traits horizontaux en Slaanesh Grey pour simuler la tension des élastiques.

Traitement des collants en Slaanesh Grey et des bijoux en Moot Green + encre Genesis Green.

J’ai décidé de faire l’épée en Non-Metalic Metal vert. J’avais envie de faire ressortir cette lame et le vert est le contraste idéal avec la chevelure orange pétante de cette elfe. De plus, avec le collier et les bracelet, une diagonale verte va ressortir, et je me dis que ça fera un beau contraste.

La lame de l’épée est traitée avec un dégradé de vert. Le reste des détails est traité en marron pour ne plus créer de point focal (Orange, mauve et vert sont mes trois couleurs, il ne faut plus rien d’autre de contrasté à ce stade, ou risquer une phénomène Arlequin.

Socle

Il me reste maintenant le socle sur lequel je vais peindre un dallage proche de ceux qu’on peut voir sur le plateau de jeu.

La première étape consiste à faire un gris nuancé sur le socle. Pour cela je le base en gris neutre, puis je l’éclaircis par endroits, pour lui donner un aspect vieilli. Plusieurs coups de pinceaux d’un gris plus clair, en variant les directions permettent d’obtenir une texture intéressante. Voir les petits traits blancs ici n’est pas gênant.

On peut aussi fondre le tout avec un ou plusieurs glacis de gris. Improvisez ! Cette étape est idéale pour s’entrainer sur les dégradés et le traitement de grandes surfaces planes.

Préparation du gris du socle.

On dessine ensuite les contours des dalles avec un pinceau fin et du noir un peu dilué et légèrement mélangé à du gris.

Il ne vaut mieux pas utiliser du noir pur. Si vous ne savez pas comment organiser vos dalles, inspirez-vous de modèle existants, et préférez une disposition en quinconce.

Les dalles sont grossièrement dessinées en noir.

On éclairci ensuite chaque dalle avec un trait fin de gris éclairci au blanc. Prenez votre temps, il faut faire des traits aussi fins et saturés que possible.

Au passage, on en profite pour apporter des éclaircis de gris clair dans les coins des dalles, pour simuler leur usure sur ces parties-là.

Le relief commence à apparaitre, on éclairci les dalles.

Pour apporter plus de pronfondeur, on teinte quelques dalles avec des shades, ici j’ai utilisé du Atonian Camoshade (effet verdâtre de dalle humide) et du Guilliman Blue, mais en très petite touche, et uniquement sur le centre des dalles.

On applique enfin un lavis complet de Dark Tone (ou Nuln Oil) et veillant à repousser le lavis vers le centre de chaque dalle, avec que la shade ne sèche. Cela permet d’accentuer le contraste final.

Le socle est presque terminé, il reste à appliquer un glacis noir puis à remonter les lumières.

Enfin, la dernière étape consiste à reprendre les éclaircis qui se sont fait un peu « étouffer » par le glacis final. On remonte une fois de plus chaque trait et chaque coin de dalle.

A ce stade, j’ai décidé de diviser certaines dalles trop grandes à mon goûts en plus petites, ce qui à amélioré le rendu final.

Enfin, j’ai fait le bord du socle en noir pour bien faire ressortir le dallage (ici, j’ai remarqué que garder le bord en gris absorbe l’impression de relief).

Rendu final de Seli – Zombicide Green Horde

Et voilà pour ce pas à pas !

Et vous, avez-vous peint Seli de Zombicide Green Horde ? Quel schéma de couleur avez-vous choisi ? N’hésitez pas à le dire en commentaire, ou à rejoindre la communauté Colorfulminis sur le forum pour partager vos photos.

Vous pouvez également consulter toute la progression de ma peinture du jeu Zombicide Green Horde sur mon billet dédié sur le forum.

(402 vues, dont 1 aujourd'hui)
À propos de DiceRoller 255 Articles
Passionné de jeux de figurines depuis... trop longtemps ! Initié par HeroQuest, Space Crusade et les livres dont vous êtes le héros, je suis dans mon élément avec des pinceaux dans les mains, ou des dés ! Fondateur du blog ColorfulMinis et hôte de la chaîne YouTube DiceRoller TV. Le jeu qui me défini : Space Hulk.
UNBLOCKED THANKS MESSAGE

Bloquer les publicités ici, c'est pas cool

La publicité sert à payer le serveur qui héberge ce site et à financer le matériel pour filmer les vidéos DiceRoller TV.

En bloquant les publicités vous freinez cette mécanique et ne m'aidez pas à continuer.

Si vous êtes Tipeur, connectez-vous et ce message disparaitra

La meilleure manière de contribuer au développement de ce contenu, c'est de rejoindre mes tipeurs, et pour 1 euro par mois, vous serez abonnés et n'aurez aucune publicité sur l'entièreté du site, parmi d'autres privilèges.

Sinon, désactivez votre bloqueur de publicités pour Colorfulminis.com.

Pour continuer à lire les articles de ce site, il vous suffit de désactiver votre bloqueur de publicité pour colorfulminis.com.