Journal de peinture : Age Of Sigmar

Prêt pour la bataille !

Le concours de peinture de Dice Roller m’a fait ressortir mes figurines Age Of Sigmar, et du coup je me suis décidé à terminer ce que j’avais entamé il y a quelques temps…

Prêt pour la bataille !

J’ai acheté l’été dernier le petit starter de Games Workshop qui, pour 26€ propose pas moins de 13 personnages. A 2€ par figurine, je me suis laissé tenté…

Blood Warrior

Blood Warriors

J’ai donc commencé par les Blood Warrior, sorte de chevalier voué au Dieu du sang Khorne.

J’ai tenté une sous-couche noire suivie d’une pulvérisation zénithale de blanc. En voyant le résultat final, je ne suis pas sûr que ça se voit vraiment bien… J’ai du louper quelque chose ;-)

Le schéma de couleur repose sur du rouge (Khorne Red évidemment) et du bronze. Je ne me suis pas foulé sur la technique, j’ai repris les tutoriels disponibles sur Warhammer TV qui sont très bien fait et disponibles pour toutes les figurines de la boîte de base, y compris donc le petit starter.

Retributors et Liberators

Stormcast Eternal – Retributors

Ces guerriers sont assez massifs et doivent envoyer du lourd sur le champ de bataille.

Les schémas de couleur des Stormcast Eternal sont assez variés mais j’avoue que celui par défaut me plait bien. L’association de l’or et du bleu donne un contraste particulièrement sympa. De plus, les nouvelles peintures dorés sorties pour l’occasion sont vraiment superbes.

Stormcast Eternals – Liberators

La technique est très simple : Base de Retributor Armor, lavis de Reikland Fleshshade, puis éclaircissement de Auric Armor Gold. Pour moi, ça suffit. Je ne vais pas plus loin dans l’éclaircissement.

Le bleu est peint avec du Kantor Blue, lavis de Nuln Oil, et repose de Kantor Blue. Un petit éclaircissement sur les arrêtes est par contre nécessaire ici.

Les socles sont texturés avec du sable fin collé à la colle à bois. C’est assez classique. J’ai peint ensuite le tout avec un gris très foncé et brossé à sec avec un blanc cassé voir de l’Ushabti Bone. J’ai également ajouté quelques touffes de flocage issu de ma boite à rabiot de modélisme ferroviaire.

Blood Reavers

Je termine avec les Blood Reavers, ces sortes de guerriers bien musclés et qui n’ont pas peur de se battre torse nu. Autant dire qu’il ne doivent pas tenir bien longtemps face aux guerriers précédents.

WIP : Blood Reavers

La technique est ici assez semblable aux Blood Warriors avec moins de zones rouges et plus de zones de peau. Le tutoriel de Warhammer TV utilise une teinte de peau plus claire que je n’avais pas en stock, du coup j’ai pris ce que j’avais sous la main (Kislev Flesh).

Voilà ou j’en suis actuellement. encore quelques petites sessions de peinture et j’en aurais terminé.

Pour conclure

Tout d’abord, la peinture de toute cette boîte m’a forcément donné envie de jouer avec. J’ai donc piqué quelques arbres playmobil à mon fiston et j’ai testé une petite partie contre moi-même. J’ai été plutôt surpris au final car c’est très fluide et non dénué de stratégie. J’en reparlerai probablement un peu plus tard si ça vous intéresse.

Liberators en version « Easy To Build »

Enfin, je pense que je vais faire quelques essais de schémas différents pour les Stormcast Eternal (les Celestial Vindicator par exemple ou d’autres que j’inventerai). Il y a pour cela des boites à 12€ qui contiennent 3 figurines (les « easy to build »). J’en profiterai également pour tester d’autres couleurs pour mes socles, pour les faire ressembler plus à de la terre qu’a un sol de lave refroidie ;-).

A bientôt…

(Vu 116 fois, dont 1 aujourd'hui)
À propos de Bertrand Desson 14 Articles
Commencé le hobby à la fac puis en pause pendant de nombreuses années, j'ai replongé avec Warmachine pour ensuite me recentrer sur les jeux de plateaux avec figurines (Silver Tower, Assaut sur l'empire, Descent...). Le jeu qui me définit : Descent

9 commentaires sur Journal de peinture : Age Of Sigmar

  1. Merci pour ce partage de peinture! Le travail est très propre encore une fois. Un compte rendu sur tes parties peut être sympa, notamment pour ceux qui ne connaissent pas trop le jeu comme moi.

  2. Excellent !
    Je suis pour un petit rapport de bataille aussi :) c’était des règles spéciales ou bien l’escarmouche « classique » de warhammer ? Ça m’étonne le « fluide » et le « non stratégique » ^^°

  3. Un vrai plébiscite pour le rapport de bataille !
    J’ai quelques congés la semaine prochaine, je devrai avoir le temps de préparer ça.
    Pour répondre à screamX, j’ai joué l’escarmouche « classique » avec les règles de base. Pour le côté stratégique, je vois déjà 2 points (je précise que je suis débutant sur le sujet) :
    – D’abord les règles de base sont complétées par les règles des warscrolls ce qui signifie qu’il faut optimiser son armée en fonction des forces et faiblesses de ses unités et/ou de son adversaire. C’est un premier point de stratégie.
    – Ensuite, lors de la bataille, je pense que le côté aléatoire de l’initiative nécessite de préparer une stratégie alternative et donc de voir plus loin que le prochain tour.
    En tout cas je vois que c’est un sujet qui est à approfondir ;-)

  4. Merci je dois moi même peindre mes khorneux :) mais j’étais comme toi, je n’aimais pas le principe de règle 4 pages et j’ai été comme toi très surpris de la fluidité et de finalement me casser la tête pour être tactic :)

    • Content que tu confirme mon ressenti. Depuis que j’ai écrit cet article je me suis lancé et j’ai acquis une boîte de base ;-) je vais pouvoir préparer une bonne bataille et le rapport qui va avec…

      • Excellent ! Pressé de lire ça :) J’ai une autre question pour toi Bertrand : c’est pas un peu bizare à jouer AoS en solo ?

        Un peu schizophrénique non ? Vu que c’est affrontement… Perso c’est ce qui me bloque…

  5. C clair que c’est pas l’idéal en solo bien qu’il y ait un côté campagne et narratif dans les scénarios proposés qui le rapproche des jeux de plateau que nous connaissons. Après je compte bien trouver quelques joueurs dans les clubs du coin et/ou en boutique.

  6. Pour ceux que ça intéresse Games Workshop va sortir officiellement un mode escarmouche pour AoS avec campagne narrative et gain de compétences et reliques propre à ce format pour les personnages.

    Le jeu se joue avec les mêmes règles et fiche warscrolls que AoS mais plus libre pour le choix des armes. Les figurines peuvent venir de n’importe quelle faction mais de la même grande Alliance (Ordre, Destruction, Morts-vivants ou Chaos). Vous devez avoir un héros leader obligatoire puis jusqu’à 20 figurines maximum (limité avec un système de point de renom repris de Warhammer Quest).

    Ca peux être trés sympa comme mode de jeux pour ceux qui aiment peindre et monter des petites bandes sans vouloir investir dans des armées de 60 figurines…par contre je reste sceptique en terme ludique et tactique vu le peu de figurine à jouer avec les régles d’AoS qui sont tout de même un peu trop simpliste.

    • Il existe des regles très simples de jeu de figurine (style onepagerules) et ça reste super efficace et tactique. Même si je suis pas un spécialiste, ça me semble même plus tactique que des batailles à 1500pt qui finissent souvent en « je te rentre dedans parce que j’ai que 4 tours pour atteindre l’objectif »
      Au contraire quand t’as 5/6 figurines et que le mec en face peut te toucher sur un 3+ tu réfléchis à deux fois avant de foncer tête baisser sur lui, tu cherches les couverts, tu mets un sniper en arrière pour couvrir les déplacements de tes unties plus CC. C’est un autre style de jeu où tu perds le côté « y a de la figurines éliminées par caisse à chaque tour » qui est très grisant dans les grosse batailles.
      (Je schématise bien sûr !)

Laisser un commentaire