Dungeon Saga : peinture du Chaman Troll-Zombie

Chaman Troll Zombie terminé (Dungeon Saga)

J’ai terminé la peinture du dernier monstre qu’il me restait sur Dungeon Saga : le Chaman Troll Zombie (sculpté par Sylvain Quirion, comme les autres Troll-Zombies du jeu).

J’ai détaillé les étapes par lesquelles je suis passé sur le Forum de Colorfulminis, mais je vais résumer ici l’essentiel du travail réalisé.

J’ai commencé la peinture de cette figurine il y a 8 jours, lors du live de peinture de Juin, je suis donc assez content d’avoir terminé en une semaine cette pièce. La régularité paie ! Je pense avoir passé entre 15 et 20h sur ce modèle.

Etapes préliminaires

La figurine a été sous-couchée en blanc (Corax White de Games Workshop). J’ai ensuite appliqué les teintes de base avec plusieurs lavis dilués jusqu’à obtention de teintes bien uniformes. Il vaut toujours mieux appliquer plusieurs couches fines (donc bien diluées) qu’une seule épaisse. Cela préserve les détails et donne un rendu bien plus propre.

Couleurs de bases appliquées en lavis successifs sur une sous-couche blanche

Les couleurs de bases sont :

  • Death World Forest pour le vert de la peau
  • Screamer Pink pour la tunique (afin d’offrir un contraste fort avec la peau)
  • Rakarth Flesh pour les mains (pour donner plus de réalisme, j’aime varier les couleur de peau)

Peau et Tunique

Sur la base de Death World Forest, j’ai ombré avec de l’Athonian Camoshade et éclairci avec des mélange plus ou moins fort de Death World Forest et de Rakarth Flesh. Les reliefs les plus saillants de la peau ont reçu des éclaircissements avec un mélange de Death World Forest et de Yriel Yellow.

La tunique a été ombrée en Carroburg Crimson, et éclaircie par différents edge-highlights de Screamer Pink mélangé à du Ulthuan Grey (plus ou moins selon le relief).

Le dégradé sur le bas de la tunique est réalisé en peignant une zone d’un demi-centimètre en Naggaroth Night, puis en fondant ce violet avec des lavis successifs d’un mélange de Screamer Pink et de Naggaroth Night (50/50). On éclairci ensuite toutes les zone violettes avec un mélange de Naggaroth Night et de Lothern Blue.

Le bonnet est réalisé de la même manière.

Les mains ont été liées au avant bras par des lavis successif d’un mélange de Rakkarth Flesh et de Death World Forest. Vers la fin de la peinture, j’ai préféré augmenter la teinte de vert sur le dessus, pour ne garder que les paumes en rose. Pour cela rien de plus simple : quelques lavis d’Athonian Camoshade et le tour était joué en finesse et rapidement.

Chair à vif

La chair à vif a reçu une base de Rakarth Flesh puis a été ombrée entièrement par un lavis de Caroburg Crimson. Je suis revenu ensuite avec une seconde couche de Carroburg dans les creux principaux et sur les contours, pour mieux dessiner le relief.

Crâne

Le crâne a été travaillé en Ushabti Bone, Screaming Skull et Soft Tone d’Army Painter. L’essentiel du travail (et de la difficulté) a été de peindre des pupilles lumineuses dans le centre des orbites.

On voit sur cette photo (en cours de peinture) assez bien le rendu des yeux dans les orbites.

Pour cela j’ai d’abord peint les orbites avec un mélange de noir et de bleu, pour avoir une base très sombre. Ensuite j’ai peint un point de Kantor Blue puis en son centre un point aussi fin que possible de Lothern Blue (heureusement que j’avais mes lunettes de précision sur ce coup !).

Sceptre

Le sceptre a été basé par quelques lavis de Rhinox Hide. Puis je l’ai teinté de plusieurs couleurs : en bas avec du gris (en lavis et peinture dans le frais pour le lier au marron) – dans le haut en noir dilué.

J’ai ensuite peint les relief du baton avec quelques pointes de couleur éclaircies pour faire ressortir les reliefs, et j’ai teinté de ci de là en vert et en bleu. L’ensemble a ensuite été lié avec un lavis global d’Agrax Earthshade.

C’est toujours une bonne idée quand on a une grande zone de varier les teintes subtilement. Ici, ce grand bâton de bois gagne en réalisme si on utilise une couleur plus diverse qu’un marron uni.

L’os a été basé en Ushabti Bone (parce que je n’avais plus de Zandri Dust, mais sinon c’est préférable). Puis j’ai travaillé quelques dégradés : sa base du gris noir vers l’ivoire, sa pointe de l’ivoire vers du blanc cassé. J’ai lié ensuite les dégradé avec un glacis de Reikland Fleshshade. J’ai terminé en dessinant quelques traits de noir en Dark Tone (Army Painter).

Socle

Le socle a été basé en Mechanicus Standard Grey, un gris bien couvrant et assez sombre. Il a ensuite été ombré avec une Nuln Oil (maison).

Ensuite, quelques dalles au hasard ont été teinté avec des shades (Seraphim Sepia, Atonian Camoshade, Typhus Corosion, etc) et certains creux ont reçu des pointes de Nihilahk Oxide (le turquoise).

Enfin, on termine le socle par quelques brossages à sec (de la même couleur de base, puis éclaircie avec du blanc).

Les bandes noires sur les côtés ont été fait avec une bande adhésive de masquage pour une belle finition, et de la peinture noire matte.

Finitions

Une fois toutes ces étapes terminées et tous les détails traités (y compris le socle), j’ai vernis la figurine avec une bombe de Talens 115 Matt Varnish (mon vernis préféré). Cela donne une bonne protection à la figurine et uniformise sa brillance.

J’ai ensuite repris chaque plaie où la chair à vif est visible, et j’y ai apporté des pointes de vernis brillant (Ard’Coat, Citadel) dans les creux. Cela permet de simuler une viscosité sur ces zones organique. Ca ajoute un peu de réalisme.

Par endroit, sur ces même zones, j’ai également placé des petites touches de Blood for the Blood God, peinture Technical de Citadel qui simule le sang frais. C’est important de l’appliquer après le vernis, car il y a une composante brillante qui se retrouverait supprimée sinon.

Enfin, j’ai peint un peu de sang à la fois sur le socle et sur les bandages du Zombie, afin d’accentuer le réalisme. Pour faire le sang « sale » sur les bandage rien de plus simple : on applique quelques touches de shade rouge (Red Shade, Army Painter), puis une fois sec, des pointes de Nuln Oil (Citadel) ou Dark Tone (Army Painter) dans le centre de la tache. Cela donnera un effet sang sec. Si on veut, on peut ensuite ajouter une pointe de Blood for the Blood God pour le sang frais.

(Vu 90 fois, dont 1 aujourd'hui)
À propos de DiceRoller 219 Articles
Passionné de jeux de figurines depuis... trop longtemps ! Initié par HeroQuest, Space Crusade et les livres dont vous êtes le héros, je suis dans mon élément avec des pinceaux dans les mains, ou des dés ! Fondateur du blog ColorfulMinis et hôte de la chaîne YouTube DiceRoller TV. Le jeu qui me défini : Space Hulk.

2 commentaires sur Dungeon Saga : peinture du Chaman Troll-Zombie

Laisser un commentaire