Soutenir Colorfulminis

De l’art et la manière de traiter les socles de vos figurines

SAMSUNG CSC

Pour ce douzième article du calendrier de l’avent 2017, Dice nous propose une anti-sèche pour ne plus rater aucun socle. Quel que soit votre jeu et votre terrain, cet article devrait vous intéresser !

Socles – Conan – vu de dessus

Les socles sont un élément plus important qu’il n’y parait sur le rendu d’une figurine. Leur traitement n’est pas aussi simple et évident qu’on le pense. Ils remplissent deux grands objectifs :

  • assurer la cohérence du modèle dans son décor :  permettre à la figurine de s’intégrer le mieux possible dans le jeu.
  • mettre en valeur les couleurs de la figurine elle-même : le traitement et la couleur d’un socle pourra amoindrir le rendu final, ou au contraire, le magnifier.

Pour le premier objectif, cet article va vous proposer pour chaque grande catégorie d’univers des approches pour réaliser vos socles de manière réaliste. Mais avant de se plonger dans chaque type de terrain, attardons-nous sur quelques notions générales pour mettre en valeur vos figurines.

Quelques conseils pour réussir vos socles

Un socle peut faire toute la différence. Dans un sens aussi bien que dans l’autre. Comme une image vaut mille mots, je vous propose un exemple très concret.

Voici la figurine de Sogar Zag, issue du jeu Conan (Monolith) sur un socle gris neutre :

Le socle gris neutre n’a l’air de rien, mais il limite le rendu. Trop proche du bleu du pagne et des cheveux, il écrase les couleur de la pièce.

Maintenant, regardons la même figurine – réellement la même : le même bout de plastique peint – avec un socle traité différemment. Ici, un socle représentant un terrain extérieur type gazon/terre, de couleur chaude.

Le vert du socle vient propulser les couleurs de la figurine, on a presque l’impression qu’elle a été peinte différemment…

Il s’agit bien de la même figurine… et pourtant la sensation d’avoir des couleurs différentes est forte. C’est en réalité notre cerveau qui fait ce travail, la notion de contraste est ici très importante. On distingue trois grandes couleurs dans cette version de la figurine (et de son socle) :

  • le point culminant est rouge brillant : la main qui tient le coeur encore chaud
  • l’ensemble du modèle est bleu/chair
  • le socle est d’une dominante vert

Ces trois points rouge-bleu-vert marchent très bien ensemble, ils se répondent. Leur teintes s’opposent et aident donc le cerveau à distinguer chaque parties au premier coup d’oeil – ça rend bien.

Contrairement à la version avec un socle gris, on a ici un effet amplificateur des couleurs, la figurine est mise en valeur. C’est cet effet qu’il faut rechercher lorsque vous traitez les socles de vos figurines. Une astuce assez simple (qui ne fait nullement office de règle !) est de vous appuyer en cas de doute sur la théorie des couleurs et de choisir une dominante pour le socle complémentaire à celle de la figurine.

Voici quelques exemples :

  • si votre figurine est majoritairement bleue : favorisez un socle orange (terre battue par exemple)
  • si votre figurine est majoritairement verte, du rouge sur le socle valorisera grandement la pièce
  • d’une manière générale évitez autant que possible d’avoir un socle dans la même teinte que celle de la figurine
Exemple à ne pas suivre (je m’excuse auprès du peintre) – on ne distingue pas la figurine du socle, elle semble écrasée, petite, elle ne ressort pas. La hauteur du socle est également trop importante et diminue encore la taille de l’Ogroid.

Bien sûr il s’agit là de théorie, et ces conseils simplistes ne s’appliquent pas forcément, mais l’important est d’avoir en tête l’importance de la complémentarité des couleurs qui s’opère entre le socle et la figurine.

Par ailleurs, et il s’agit d’un principe assez important : il faut toujours veiller à ne pas en faire trop sur un socle. Le socle est là pour servir la figurine, et non pas lui voler la vedette ! Attention donc aux socles trop imposants, trop chargés ou même trop contrastés.

Le juste milieu réside donc dans un socle en belle concordance de couleurs avec la figurine et sobre dans sa texture et son rendu.

Textures de socle, par type de terrains

Maintenant que nous avons vu un peu de théorie pour traiter du mieux possible les couleurs, voyons quelques exemples pratiques pour les textures. Les plus ambitieux d’entre-nous utiliseront leur imagination et des éléments divers pour créer eux-même leurs socles, on listera ici les astuces les plus connues :

  • le liège est excellent pour sculpter des terrains accidentés, on le colle avec de la PVA ou superglue sur le socle, puis on le peint.
  • les batons de coton-tiges et les pailles peuvent faire office de tuyauterie une fois peints en couleur bronze ou argent.
  • le sable, collé par de la colle PVA et peint peut rendre tout type de sol extérieur (gazon, terre, pierre). Le brossage à sec sera idéal ici en fin de processus.

Mais nous sommes en 2017, et désormais, il existe toute une gamme (en fait plusieurs gammes !) de possibilités pour des socles pré-sculptés qu’il ne reste plus qu’à peindre. Il existe aussi des peintures texturées spéciales, qui vous aideront à réaliser rapidement des socles intéressants et vivants.

Voici une petite retrospective.

Terrain industriel

  • univers : futuriste
  • exemples de jeux : Space Hulk, Space Crusade, Imperial Assault, Endure the Stars, Warhammer 40k

On cherche ici à représenter l’intérieur d’un vaisseau spatial, le sol d’un bâtiment métallique ou des ruines d’une ville futuriste.

Ce sont les socles les plus compliqués à créer soi-même, car ils impliquent des textures complexes (sols métalliques, grilles, marches d’escalier, tuyauterie, etc).

On trouve désormais des socles prêts à l’emploi pour ce type de sols, en voici une liste non-exhaustive :

Par exemple, j’avais expliqué en détails en ces pages comment peindre les socles Sector Imperialis pour un rendu assorti aux tuiles de Space Hulk.

Une escouade de la Deathwing sur des socles Sector Imperialis teintés de violet, pour se fondre sur les tuiles Space Hulk.

Terrain contemporain

  • univers : post-apocalyptique, futuriste, contemporain
  • exemples de jeux : Zombicide, The Walking Dead, …

L’objectif recherché ici est de représenter essentiellement un sol de bitume.

On peut tout simplement peindre le socle en gris neutre puis le texturer un peu, soit en tapotant avec une éponge des gris plus ou moins clairs, soit en réalisant des motifs de type peinture au sol (passage piéton) avec un blanc « sali » ensuite par un lavis complet de Nuln Oil.

Pour agrémenter ce type de sol, on peut réaliser des affiches en imprimant une planche de ce type, et en collant les mini-affiches avec de la colle à bois, puis en les badigeonnant de colle à bois diluée. Cela aura pour effet de les solidifier. C’est assez facile à faire et rend assez bien !

Exemple d’un fatty Zombicide avec un socle disposant d’une affiche.

Terrain naturel : terre, herbe, pierres

  • univers : tout type
  • exemples de jeux : Conan, Age of Sigmar, Warhammer Battle, Warhammer 40k, …

C’est le style de socle le plus répandu et le plus classique. Il vise à simuler un sol naturel extérieur, le plus souvent avec de l’herbe. Il existe mille et une façons de faire ce type de rendu, plus ou moins rapidement et avec plus ou moins de diversité (roche, boue, herbes hautes, feuilles mortes, etc).

Le cas le plus simple est réalisé de la manière suivante :

  • diluer un peu de colle à bois avec un peu d’eau, et peindre avec un vieux pinceau le dessus socle
  • tremper le socle dans un petit bocal contenant du sable fin (ou mieux : du sable pour litière d’oiseau, qui propose différentes tailles de grains).
  • une fois sec, ajouter une seconde couche de colle sur l’ensemble du socle (pour solidifier les grains)
  • une fois sec, peindre en vert le socle, puis lui passer un lavis de type shade (Atonian Camoshade par exemple)
  • terminer par un brossage (ou plusieurs) pour éclarcir

On peut également agrémenter le socle d’herbe statique, ou de touffes d’herbes hautes. Le site de The Army Painter propose un choix intéressant pour diversifier vos socles en ce sens.

Je vous ai également proposé récemment une vidéo sur la manière dont j’ai réalisé les socles de mes figurines de Conan, en simulant un sol herbeux et boueux.

MrK nous a également proposé un tutoriel sur la manière dont il réalise ce type de socle. Voici un exemple du (magnifique) résultat qu’il obtient ainsi :

Exemple de socle texturé,
par MrK (Karl, Runewars)

Pour les pierres et autres terrains accidentés, la chaîne Tabletop Minions propose un excellent tuto (en anglais), où l’on va jouer avec du wet blending (mélange dans le frais) et du brossage à sec pour enrichir une texture. Très intéressant !

Terrain volcanique

  • univers : fantasy, futuriste
  • exemples de jeux : Warhammer 40k, Dungeon Saga (extension des enfers), Age of Sigmar, …

Certaines figurines méritent qu’on accentue le dramatisme de leur situation, et quoi de mieux pour des démons ou des guerriers en terres infernales qu’un sol volcanique ! L’idée est de faire apparaître de la lave en fusion dans les craquelures du sol, qui lui sera noir ou assez sombre (encore cette idée de contraste !).

Warhammer TV a proposé un tutoriel très intéressant (et pas évident du tout, pour ne pas dire compliqué) – qui vous permet d’obtenir cet effet sur tout types de socles.

Pour les grands socles, on s’inspirera volontiers de ce qu’a fait Sorastro sur le socle du Géant de Feu de Bloodrage.

Terrain aride (terre craquelée)

  • univers : fantasy, médiéval, futuriste
  • exemples de jeux : Warhammer40k, Silver Tower, Dungeon Saga, …

Pour varier les plaisirs, au lieu de représenter un sol extérieur conventionnel, on peut partir sur du sol aride où la terre se craquèle. Cela marche très bien pour des figurine aux teintes assez saturées car ce type de sols est souvent fait en couleur ternes (beige, marron clair, etc).

Citadel propose des peintures dans la gamme Technical qui ont pour effet de se craqueler en séchant. Leur utilisation est relativement complexe pour réussir à les maîtriser car il faut bien gérer le volume de peinture pour obtenir l’effet (ni trop peu, ni trop plein).

WarhammerTV propose également un petit tutoriel pour se familiariser avec la technique :

Donjon et salles

  • univers : fantasy, médiéval, dungeon crawlers
  • exemples de jeux : HeroQuest, Dungeon Saga, DungeonQuest, …

Quoi de plus immersif pour vos figurines de héros et de monstres qu’un socle représentant des pierres froides tâchées de sang ? Si les figurines de Dungeon Saga sont justement livrées avec des socles représentant des pierres carrées, ce n’est pas forécment le cas des autres jeux.

Vous pouvez vous tourner vers Miniscoles, qui propose au sein de sa gamme des socles qui fonctionneront très bien (Temple Ancien notamment).

Socles « Temple ancien » chez Miniscoles.

Peinture texturées

Plus généralement, on peut trouver beaucoup de peintures texturées très utiles pour la confection de socles, en voici quelques unes :

Pour finir

Bien sûr cet article couvre à peine les cas les plus communs, il existe presque autant de possibilités de réalisation de socles qu’il existe de figurines… J’éspère néanmoins avoir réussi à regrouper quelques unes des approches les plus utiles au quotidien.

N’hésitez pas à donner vos meilleures astuces dans les commentaires !

Enfin, voici quelques conseils pour réaliser vos socles avec les peintures Citadel.

Bon soclage !

Methodes pour réaliser des socles avec les peintures Citadel.
(1 721 vues, dont 3 aujourd'hui)
À propos de DiceRoller 250 Articles
Passionné de jeux de figurines depuis... trop longtemps ! Initié par HeroQuest, Space Crusade et les livres dont vous êtes le héros, je suis dans mon élément avec des pinceaux dans les mains, ou des dés ! Fondateur du blog ColorfulMinis et hôte de la chaîne YouTube DiceRoller TV. Le jeu qui me défini : Space Hulk.
UNBLOCKED THANKS MESSAGE

Bloquer les publicités ici, c'est pas cool

La publicité sert à payer le serveur qui héberge ce site et à financer le matériel pour filmer les vidéos DiceRoller TV.

En bloquant les publicités vous freinez cette mécanique et ne m'aidez pas à continuer.

Si vous êtes Tipeur, connectez-vous et ce message disparaitra

La meilleure manière de contribuer au développement de ce contenu, c'est de rejoindre mes tipeurs, et pour 1 euro par mois, vous serez abonnés et n'aurez aucune publicité sur l'entièreté du site, parmi d'autres privilèges.

Sinon, désactivez votre bloqueur de publicités pour Colorfulminis.com.

Pour continuer à lire les articles de ce site, il vous suffit de désactiver votre bloqueur de publicité pour colorfulminis.com.