On a vu récemment une photo impressionnante sur Twitter, montrant une figurine peinte d’un niveau frisant la perfection. Je pense ne jamais avoir vu une photo d’une figurine aussi bien peinte, aussi loin que remontent mes souvenirs.

Cette photo est difficile à “accepter” tellement les couleurs sont parfaites, contrastées et lumineuses. Pourtant c’est bien une photo réelle ! Une leçon.

Il se trouve que cette oeuvre d’art (il n’y pas d’autre mot) a été réalisée par un peintre du studio Games Workshop : Aidan Daly. C’est en fait la peinture officielle de la figurine de Slambo. Je trouve la photo ci-dessus plus impressionnante que l’artwork officiel ! Un comble.

Le retour de Slambo, guerrier du Chaos emblématique

Avant de se pencher sur cette peinture impressionnante, regardons qui est Slambo. Il s’agit d’un héros du Chaos qui est apparu en 1987, il ressemblait à cela :

La figurine originale de Slambo, publiée en 1987

La nouvelle version est une figurine en résine et semble être d’une grande finesse. Elle reprend la pose devenue évocatrice du Chaos dans l’univers du Vieux Monde.

On y retrouvera notamment son influence dans les figurines des guerriers du Chaos du vénérable HeroQuest.

Le guerrier du Chaos de HeroQuest

Un niveau de détail hallucinant

La peinture réalisée par Aidan Daly pousse le niveau de détail très, très loin, à un niveau qui défie l’entendement. Comme on peut le juger sur ce zoom, les yeux sont peints dans l’interstice de la visière; et les cornes suggèrent un relief délicat… entièrement peint en freehand !

Zomm sur Slambo, admirez les détails. Les cornes et les yeux notamment…

Mais la maîtrise technique ici s’impose sur le traitement en Non-Metallic Metal de l’armure. Cette technique est assez difficile et consiste à rendre un effet de brillance rappelant une texture métallique en n’utilisant que des peintures standard (donc mattes).

L’effet est difficile à réaliser, car il ne fonctionne bien que si les dégradés sont à la fois rapides (on passe d’une teinte très sombre à une autre très claire, dans un espace court) et très bien fondus (on ne voit pas les coups de pinceaux). Autant dire que le niveau technique est mis ici à rude épreuve.

Sur cette pièce le NMM est quasi parfait. Même sur les photos ci-contre assez agrandies on ne voit presque pas les transistions de couleur. Le contraste est très fort, on devine même des teintes de bleu-marine dans les parties les plus sombres du vert, et du blanc presque pur sur les arrêtes.

Pour vous rendre compte du travail, admirez cette vue de dessus, qui achèvera de vous faire saigner les yeux.

Cette vue de dessus permet de juger la quasi-perfection des fondus, notamment sur les épaulettes.

Slambo dans Age of Sigmar ou Warhammer Quest

Avec la publication de cette figurine, il est désormais possible de jouer Slambo dans la gamme Games Workshop. La figurine est fournie avec les règles AoS, comme on peut le voir dans une vidéo d’unboxing de Belloflostsouls.

On trouve également dans le White Dwarf de mars la fiche de personnage pour Silver Tower et Shadows over Hammerhal (Warhammer Quest). Elle ressemble à ça :

la fiche Warhammer Quest

Des règles bien bourrin, qui font de Slambo un héros redoutable dans le donjon. Sa capacité (ou combo plus exactement) de littéralement rebondir d’un ennemi à l’autre en tailladant les corps avec ses haches est épique.

D’ailleurs il y a déjà deux candidats du concours #diceroller1k qui on choisi de peindre Slambo pour le concours, un choix plus que pertinent !