Le Fomoroid Crusher est un des trois monstres Warcry officiel. C’est une figurine impressionnante et très agréable à peindre. Voici quelques photos.

Socle

La figurine est livrée avec un socle texturé qui représente des dalles. Le Fomoroid y sera littéralement enchaîné par les chevilles. Dans le fluff (et dans ses aptitudes) on comprend que ce vilain monstre est très puissant puisqu’il casse des éléments de décor et les projette sur ses ennemis ! Autant dire que ces chaînes ne vont pas tenir bien longtemps.

Pour ma part, j’ai lié cet élément sculpté du socle à un peu de sable et de graviers afin de rendre l’ensemble plus réaliste et moins choquant. J’ai également ajouté un crâne que j’ai récupéré je ne sais plus trop où.

Texturage du socle avant la sous-couche

Vous remarquerez également quelques petits fragments d’ardoise (2 en dessous et 1 au dessus). Cela présente deux intérêts : 1) le socle sera alourdit par leur présence et confèrera une meilleure stabilité d’ensemble, et 2) elle seront peintes de la même couleur que les dalles, et l’effet sera d’autant plus réaliste.

Test avant de se lancer dans le gros du travail…

Comme à mon habitude, je réalise le socle entièrement avant de me lancer dans la peinture de la figurine. C’est un peu à contre-courant avec ce qui se fait, mais depuis que je procède ainsi, je ne peux plus revenir en arrière.

J’aime beaucoup me « mettre dans l’ambiance » de la figurine en commençant par son socle. Et comme je tige systématiquement, je pourrais tester l’ensemble au fur et à mesure de la peinture, sans colle.

Si vous voulez voir comment j’ai procédé pour la peinture du socle, j’ai filmé les étapes.

Assemblage

C’est une très grosse figurine, comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessus. J’ai donc choisi de peindre séparément les mains et de les tiger. Cela me permet beaucoup plus de facilité d’accès aux flancs du monstre et rendra l’assemblage final plus solide : les mains seront solidarisées par une tige de trombone qui pénètre dans l’avant-bras.

Gallerie

La peinture a été longue (j’estime que j’ai passé en tre 20 et 30 heures dessus), mais très agréable. Je me suis vraiment beaucoup amusé. Les détails sont légions et parfaitement sculptés. Un régal à peindre. Petit détail amusant : le Fomoroid a tout plein de têtes de ses victimes attachées à sa taille, dont un casque d’Iron Golem. C’était assez fun comme clin d’œil à une de mes bandes.

Le Fomoroid Crusher terminé
Mise en scène dans un donjon de Catacombes. C’est vraiment un gros bébé !

Vue à 360°