Gérer sa peinturothèque avec paintRack

Pour ce huitième article du calendrier de l’avent 2017 de Colorfulminis, Escrivio va nous parler de paintRack, ou comment la technologie peut aider les pauvres peintres de pitous que nous sommes à faire quelques économies et à gagner du temps ! Si, si c’est possible…

Préambule (à toutes fins utiles…)

Que vous pratiquiez le hobby depuis plusieurs années ou pas, les faits sont là : il est fort probable que vous n’ayez déjà accumulé un certain nombre de pots de peintures pour effectuer vos projets, pour ne pas dire “un nombre certain”.

Et c’est là que cela se gâte…

Pas évident de mémoriser les références dont on dispose déjà en stock et quand on se retrouve devant les armoires de notre dealer de peinture préféré, en cherchant un “marron” ou un “bleu” pouvant convenir à nos fins, cela peut générer l’acquisition de doublons dans une même gamme ou celle de la marque concurrente…

Que celui qui ne s’est jamais fait piéger de la sorte me jette la première pierre, pour ma pomme, la discorde vint de Vallejo avec ses teintes Hexed Lichen (Game Color) et Royal Purple qui sont identiques…

Loser Loser

Autre situation assez fréquente, vous réalisez plusieurs mélanges pour peindre une première série de figs et pensez pouvoir vous souvenir de ceux-ci, quand vous vous réattellerez quelques jours (semaines ?) plus tard, et bim, grand moment de solitude et grosse galère pour retrouver les bonnes proportions correspondantes… On peine à dénombrer la quantité de peintres d’armées devenus dépressifs à cause de cela…:)

deception

Enfin, sauf si vous êtes un crack de la théorie des couleurs, retrouver rapidement couleurs complémentaires, analogues et triades à partir d’une teinte n’est pas chose aisée…

Des gens vivent très bien sans, mais avouons que cela peut donner des idées et qu’un coup de pouce peut être bienvenu de temps en temps en ce bas monde.

Si vous vous êtes reconnus dans une ou plusieurs situations sus-citées, laissez-moi vous présenter votre sauveur, qui vous évitera toutes ces déconvenues et plus encore : paintRack !

Logo paintRack

« What you got ? Racks on racks on racks » – YC

Développé depuis 2015 sur appareils Androïd par la société Courageous Octopus, fréquemment mise à jour, cette application mobile permet de gérer votre peinturothèque et votre liste de souhaits pour vos prochains achats – plus de 5000 références sur 22 fabricants dont bien sûr les plus courants, Citadel™, Vallejo™ / Prince August™, Army Painter™, P3™, Scale75™AK™, etc !!

paintRack Library

Pour l’instant, la seule marque manquante à l’appel que j’aie pu lui trouver est la Foundry, c’est dire…

Disposant d’un module de scanner de codes-barres, la saisie à la volée de vos possessions est un jeu d’enfant :)

paintRack Scanner

Elle permet également de créer des “sets” de peinture afin de garder une trace de vos combinaisons de peinture sur des modèles ou séries de vos armées de peinture et de pouvoir les partager aisément.

paintRack Menu

Enfin l’une des fonctionnalités les plus classes de l’appli sont les “color tools”, qui permettent de naviguer entre toutes ces références, de les comparer, d’en exposer les informations d’associations et surtout, d’identifier la couleur la plus adéquate à partir d’une photo :)

paintRack Color Tools

Permettant de sauvegarder tout cela dans le Cloud sur Google Drive, il est fort à parier que paintRack devienne votre compagnon d’aventures picturales préféré. Si, comme la petite bestiole ci-dessous. 

Chat Peint de Noël

OK, je sors, mais pas tout de suite ;)

Ses grandes forces sont son approche généraliste et touche-à-tout , sa légèreté (35 Mo, données incluses) et son petit prix.

Disponible sur le Google Play Store avec toutes ses capacités en “freemium” supporté par la pub, il est possible de désactiver cette dernière – peu envahissante, un bandeau Am*z*n la plupart du temps – pour la modique somme de 3,49€.  

Honnêtement, vu la qualité du produit et la fréquence des mises à jour, cela les vaut largement, même pas le prix d’un pot de lavis :)

And so what ?

Au niveau des applications concurrentes, j’ai pu tester Hobby Color Converter mais cette dernière s’est avérée bien plus limitée, moins ergonomique et couvre moins de fabricants pour un prix somme toute similaire.

L’application Citadel™ Paint, disponible depuis septembre dernier, présente de belles choses sur la gestion des peintures, sur les schémas de couleurs par modèles de figurines, les tutos inclus, mais elle est par nature spécifique aux produits de la marque ; elle demeure cependant un excellent complément.

Suppllicant Oggy

Enfin, petite dédicace aux propriétaires d’appareils à la Pomme croquée, qui crient à l’injustice depuis le début de cet article et menacent de me lyncher comme paintRack n’est pas – encore ?- disponible sur les plates-formes iOS, je ne saurais que trop vous recommander de jeter un œil à l’application PaintMyMinis, qui présente les mêmes caractéristiques et vous rendra de précieux services :)

Alors faites un peu confiance à Tonton Escrivio et foncez :)

Post-scriptum : Et non, je ne suis pas actionnaire, j’ai tout claqué sur Kickstarter™, mes enfants auront des oranges pour Noël…

(Visited 113 times, 1 visits today)
UNBLOCKED THANKS MESSAGE

Bloquer les publicités ici, c'est pas cool

La publicité sert à payer le serveur qui héberge ce site et à financer le matériel pour filmer les vidéos DiceRoller TV.

En bloquant les publicités vous freinez cette mécanique et ne m'aidez pas à continuer.

Si vous êtes Tipeur, connectez-vous et ce message disparaitra

La meilleure manière de contribuer au développement de ce contenu, c'est de rejoindre mes tipeurs, et pour 1 euro par mois, vous serez abonnés et n'aurez aucune publicité sur l'entièreté du site, parmi d'autres privilèges.

Sinon, désactivez votre bloqueur de publicités pour Colorfulminis.com.

Pour continuer à lire les articles de ce site, il vous suffit de désactiver votre bloqueur de publicité pour colorfulminis.com.