Z War One : Damnation

Z one war est un jeu sur lequel je suis tombé complètement par hasard. A première vue, la thématique m’attirait sans plus :  « encore un jeu de zombies… ». C’est vrai que le sujet est déjà largement traité et possédant déjà « Zombicide », qui m’avait passablement laissé sur ma faim, je me suis quand même laissé tenter par une vidéo de présentation. 

Et là, ce fut le drame… Ce jeu, de par sa mécanique, rassemble à lui tout seul une panoplie d’outils que j’aime dans les jeux de plateau. Forcément, l’achat a suivi…

Origine de Z War One

Mais laissez moi déjà vous présenter le jeu. Z War One a été lancé via kickstarter en octobre 2015. Le jeu n’a pas été un franc succès (seulement 374 contributeurs), mais il a tout de même été financé. Personnellement, je crois que c’est surtout la qualité des figurines qui leur a fait défaut, mais j’y reviendrai.
Pourtant le jeu est novateur : Z War One est le premier jeu de plateau accompagné d’une bande dessinée. Le thème reprend ici le classique « survival horror », mais cadencé par une bande dessinée pour retranscrire l’histoire du jeu, alliant à cela une certaine forme de jeu de rôle. Le jeu se vante d’apporter une cinématique unique et une vraie expérience de jeu. Ainsi chaque « extension » (nommée « issue ») est accompagnée de sa bd et de son thème. Mais en ce qui me concerne, ce n’est pas cet aspect du jeu -même s’il est attractif- qui m’a fait craqué…

Le Gameplay

Le jeu est jouable de 1 à 4 joueurs. Chaque joueur prend le rôle d’un des quatre protagonistes. Il faudra compléter les différents scénarios et gagner des points d’expérience afin d’avoir une chance de survivre aux chapitres suivants de plus en plus cauchemardesques. 

Il existe plusieurs façon de jouer à Z War One, mais le coeur du jeu réside très certainement dans sa campagne de bande dessinée.

Un thème connu, mais surtout un jeu orienté très tactique ! Voilà ce qui a motivé mon achat, l’étendue des possibilités tactiques offertes par la mécanique.
Le tour de jeu est divisé en 6 phases et se joue avec des dés à huit faces : le compteur de tour, la phase des héros, la phase des infectés, la phase apparition des infectés, la phase d’infection, et la fin de tour.
Au tour des héros, ces derniers ont 4 actions à choisir parmi pas moins de 14 actes différents ! Ce qui nous offre un panel de choix tactiques assez vaste… Parmi ceux là, on a en vrac :

  • bouger d’une case
  • sprinter de 3 cases (pour 2 actions)
  • tir rapide
  • tir visé
  • se mettre en alerte
  • rechercher

Notamment la mise en alerte va sans aucun doute nous rappeler l’état d’alerte de Space Hulk…très adapté au thème des zombies.

Je n’ai pas encore joué au jeu, ne l’ayant pas encore reçu, mais les règles me laissent à penser que l’aspect tactique du jeu est très développé, on n’a pas affaire ici à un simple « search and shoot » à la zombicide.
Autre point très sympa, les munitions ne sont pas illimitées et chaque cartouche tirée est comptabilisée via une feuille de comptage, à l’ancienne ! 

Il y a donc ici un facteur gestion des ressources qui fera forcément défaut à un moment donné dans le jeu et se marie complètement à la thématique. 

Feuille de suivi des ressources

Le matériel 

Les figurines, un point faible du jeu

C’est là où le bas blesse… Je ne m’avancerai pas sur la qualité des tuiles ou encore des cartes, dont l’illustration a l’air très correcte et immersive. En revanche, les figurines, il n’y a pas photo, on est très look bd, et il faut accrocher. 

J’ai eu un peu de mal au début, notamment avec les têtes qui me paraissent un peu grosse par rapport au corps des figurines. Les zombies font très cartoon également. 

Bref, ce n’est certainement pas le point fort du jeu. Mais pour ceux que ça bloque, il est très facile de contourner ce problème avec les figurines de zombies disponible un peu partout, notamment une fois encore, avec zombicide. Le jeu compte pas moins de 18 zombies, 4 héros, un « tracker pad », 8 larges tuiles double face, etc.

Matériel du jeu

Conclusion

Le jeu est jouable en solo, tactique et avec un thème bien marqué, que demander de plus ? 

Je dois recevoir mon exemplaire très prochainement et ne manquerai pas de vous tenir informés. En attendant, vous pouvez aller jeter un oeil ici si vous voulez une belle présentation du gameplay : 

Ou encore, voici le lien de la vidéo de présentation kickstarter : https://www.youtube.com/watch?v=3_Ipa-Ad738.
Mais pour conclure, je vais reprendre un commentaire fait par un joueur de « boardgamegeek » sur Z War One : 

That’s what makes this game a cut above the other zombie games out there…tactics so many ways of trying to do the missions. 

Qu’on peut traduire par :

C’est ce qui fait que ce jeu est un cran au dessus des autres jeux de zombie… la tactique de jeu permet d’aborder les missions sous différents angles. 

(Vu 245 fois, dont 1 aujourd'hui)
À propos de MrRouggy 13 Articles
Joueur de jeu de plateau invétéré, j'ai toujours eu une passion pour les jeux avec une belle mécanique. Solo ou à plusieurs, le plaisir du jeu est devenu peu à peu une passion. Aimant la peinture depuis peu, les figurines sont pour moi devenues indispensable au plaisir de jeu. Si je devais en garder qu'un... eux non plutôt deux : "Space Hulk" et "Dungeons & Dragons" !

4 commentaires sur Z War One : Damnation

  1. Salut ScreamX, j’avais entendu parler de cette version, mais je t’avoue ne l’avoir jamais essayé. J’ai lu les règles, et ça a l’air d’ajouter de nombreux petits trucs sympas, notamment la gestion des ressources et un mode campagne. Je ne manquerai pas de le tester. Pour le comparatif avec Z War One, ça va être dur (je n’ai testé aucun des deux!), mais je pense qu’on peut ressortir deux choses : l’application apporte un côté gestion, campagne et narratif, que ne possédait pas zombicide. ZWO a également tous ces éléments, donc les deux se rejoignent. En revanche, là où je pense que ZWO prend le dessus, c’est sur la mécanique pure et dure : les possibilités offertes sont plus étendues que chercher/attaquer et courir… Le choix d’interaction offert avec le plateau et les zombies permet d’avoir de nombreuses options tactiques différentes.
    Pour conclure, je pense que dans le doute, il faut essayer les deux! ;)
    Merci pour ton lien.

  2. Effectivement, entre temps j’ai regardé la vidéo tutorial qu’ils ont fait pour ZWO est le gameplay est vraiment recherché ! Les héros ont pas mal de possibilités mais apparemment les zombies ont aussi des petits mouvements « surprises » en fonction de leur position et leur vue sur les héros.
    J’attends ton « test » avec impatience :)

Laisser un commentaire