Retour sur la Paint Case de Frontier Wargaming

La Paint Case, une fois ouverte

Oui, je fais partie de cette communauté d’amateurs de jeux de plateaux avec figurines, où une partie (et pas la moindre) du plaisir du jeu se trouve justement dans la peinture desdites figurines !

Hélas, trois fois hélas, il se trouve malheureusement que je n’ai pas la place, dans mon appart’, pour disposer d’un emplacement où mon bordel matériel de peinture pourrait rester installé à demeure. L’activité « peinture de figurines » en prend un coup : avant toute session, prévoir 5/10 minutes pour déballer les boites, les projets en cours, les pinceaux, la lampe, la palette humide (et j’en oublie)… Et à la fin de chaque session, re-belote ! 5/10 minutes pour remballer tout ça. Et ça commence à me gonfler : dans le genre « absence de friction », on repassera ! De manière assez amusante, je me fais ce genre de réflexions au moment où notre ami (et hôte de ces lieux), DiceRoller, nous disait, dans l’une de ses vidéos, que pour rester motivé, il faut chercher à réduire l’effort à fournir pour se mettre à peindre.
Ok, il faut donc que je m’améliore sur ce point avant que je sois complètement dégoûté de la peinture de fig’.

Je me suis donc mis en recherche de solutions de rangement optimisées, des Paint Stations comme disent les ieuv à la pointe ou les djeunz 3.0. Je découvre la Rolls des Paint Stations : modelmaq.es. Hyper modulaire, dans des espaces ridiculement petits, ça me semble difficile de faire plus optimisé ! Les prix sont en revanche inversement proportionnels à l’espace occupé : 150€ pour le caisson en aluminium, vide. Il faut ensuite rajouter tous les supports de peinture, à discrétion, puis les frais de port depuis l’Espagne… Bon, et bien, je vais continuer mes recherches.

Je découvre, un peu plus tard, Frontier Wargaming, studio letton spécialisé initialement dans la construction de décors en MDF. Ils proposent une Paint Case, une valise en bois dont l’intérieur est aménagé en véritable petit studio de peinture. La valise est fabriquée à la demande, à Riga. Il y a quelque chose qui me plait dans cette approche et surtout dans les matériaux utilisés, qui rendent l’addition moins salée (94$ – env. 80.5€ pour la version sans LED, 114$ – env. 97€ pour la version avec LED): je me jette à l’eau et j’en commande une, dans sa version avec 2 bandeaux LED intégrés.

Je reçois mon colis une vingtaine de jours plus tard. A un moment dans le process, j’ai dû contacter le support de Frontier Wargaming pour connaître l’adresse exacte du relais-colis où m’attendait ma Paint Station : ça a été un modèle de relation client (prise de contact, écoute, recherche de solution, relances) !

Cela fait maintenant un peu moins d’un an que je l’ai reçu, il est temps de présenter l’objet et de faire le point : est-ce que mon problème d’organisation est résolu ou ai-je acheté un gadget de plus ?

Présentation générale

A la réception, ça sent le vernis et la colle ! Et pas qu’un peu ! Bon, ça s’est dissipé en quelques jours mais clairement, c’est expédié alors que le vernis sèche encore.

Paint Case – Face avant

Sur ma version, la poignée de la valise est une corde. Bon, ça peut se changer facilement et depuis, le studio propose une version avec poignée en plastique, plus ergonomique et esthétique.
Les dimensions sont correctes : 460 x 120 x 310mm. Le système d’ouverture/fermeture est solide : au début, j’avais même toutes les peines du monde à ouvrir le panneau amovible de la valise. Avec le temps, ça s’est simplifié mais ça ne risque pas de lâcher de sitôt !

A l’arrière, on trouve un connecteur pour brancher l’adaptateur secteur qui alimente les bandeaux LED. Ca reste discret, et rien ne dépasse de la Paint Station à l’exception de la poignée.

Paint Case – Face arrière

Ouverture

A l’ouverture, on est surpris par la dimension des rangements. C’est spacieux et bien agencé. Une fois ouvert, le panneau amovible sert d’espace de travail, de bonnes dimensions.

La Paint Case, une fois ouverte

Sur la partie droite, on voit 3 racks de peinture. Ces racks peuvent contenir, en tout, 54 pots Citadel ou 96 pots pipette (a la Army Painter), dixit la plaquette de Frontier Wargaming. On peut commander un rack de peinture en plus (on voit son emplacement sur la photo, tout en haut à droite) mais on ne peut plus, alors, prendre les rampes LED.

Au centre, en partant du bas : un emplacement pour 6 supports de figurine, a.k.a la zone des projets en cours. On peut ne pas l’utiliser et y mettre à la place, par ex., un pot à eau.
Au dessus, un tiroir assez large. On y trouve, à la première ouverture, l’adaptateur secteur qui sert à alimenter les rampes LED. A noter, le câble secteur fourni est vraiment très court ! Bon, il est assez facile de trouver un adaptateur plus adéquat mais ça fait un petit achat en plus. Dommage !

L’adaptateur secteur fourni est vraiment très très court

Les rampes LED : je suis loin d’être un spécialiste mais les bandeaux LED me vont très bien. La lumière blanche diffusée me satisfait parfaitement (encore une fois, pour mon très modeste niveau). A noter, il n’y a pas d’interrupteur : éteindre les LED revient donc à débrancher l’adaptateur secteur. Encore un point à rajouter au niveau de l’adaptateur qu’on achètera en remplacement de celui fourni, si on pense que c’est nécessaire.

Rampes LED en action, sans aucune autre source de lumière dans la pièce

Sur la colonne de gauche, en partant du bas, on trouve d’abord 4 tiroirs de mêmes dimensions. Impeccable pour y loger tout un tas de petit matériel (mousses, flocage, etc.). Malheureusement, les encoches prévues dans les façades en plexi (pour amener à soi les tiroirs) sont trop petites et je galère toujours à extraire le premier tiroir. Les autres viennent ensuite sans souci. Au dessus, un dernier tiroir aussi large que celui sur la partie droite.

Premiers tiroirs ouverts
Un tiroir ouvert en plus, colonne gauche

Conclusion

Au niveau du matériel, de manière générale, je n’ai quasiment rien à reprocher à cette Paint Station. Les matériaux utilisés sont de bonne qualité, la finition est impeccable sur le modèle que j’ai reçu : tout est bien ajusté et collé.

Concernant l’usage que j’en fais, cette station de peinture mobile est parfaite pour moi : je n’ai (presque) plus aucun matériel du hobby (en tout cas celui que j’utilise le plus souvent) ailleurs que dans la Paint Case. La mise en place et la fin de session me prennent 2 minutes chrono (prises par la préparation et le nettoyage de la palette humide, principalement). J’ai effectivement réduit drastiquement l’effort à faire pour me mettre à la peinture de mes figs, l’objectif est atteint !

Au final, une mallette bien pratique, dans laquelle on peut mettre une très grande quantité d’éléments. Quelques inconvénients mais rien de rédhibitoire selon moi. Une option très intéressante quand, comme moi, on a pas de pièce dédiée au hobby et qu’il faut constamment déballer/remballer son matériel. Une mallette de rangement comme celle-là et c’est autant de friction éliminée pour l’activité de peinture puisque tout est au même endroit et à portée de main.

(Je précise que ce billet n’est pas sponsorisé par Frontier Wargaming :) Je tenais juste à partager ce tips avec la communauté CFM !)

(maj du 04/07/18: ajout du prix, au §4, pour les 2 versions de la Paint Case de FrontierWargaming. Merci Bertrand !)

(59 vues, dont 16 aujourd'hui)

Un commentaire sur Retour sur la Paint Case de Frontier Wargaming

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UNBLOCKED THANKS MESSAGE

Bloquer les publicités ici, c'est pas cool

La publicité sert à payer le serveur qui héberge ce site et à financer le matériel pour filmer les vidéos DiceRoller TV.

En bloquant les publicités vous freinez cette mécanique et ne m'aidez pas à continuer.

Si vous êtes Tipeur, connectez-vous et ce message disparaitra

La meilleure manière de contribuer au développement de ce contenu, c'est de rejoindre mes tipeurs, et pour 1 euro par mois, vous serez abonnés et n'aurez aucune publicité sur l'entièreté du site, parmi d'autres privilèges.

Sinon, désactivez votre bloqueur de publicités pour Colorfulminis.com.

Pour continuer à lire les articles de ce site, il vous suffit de désactiver votre bloqueur de publicité pour colorfulminis.com.

%d blogueurs aiment cette page :